Le petit jean jau

Visitez le site Jean Jaurès Dernière mise à jour: 25.10.2020

L'Histoire du sport

Le 17/01/2020

     Le sport est un terme anglais qui tire son origine de l'ancien français "desport". Ce mot désigne alors l'amusement, le divertissement. Bien que le sport se démocratise durant la période médiévale, le terme n'apparaît dans un dictionnaire qu'au XVIIIème siècle. 

Pourtant le sport est une pratique intemporelle et universelle...

     ♦ Le sport existe en effet depuis des siècles. Durant l'Antiquité (IVème millénaire avant J.C. jusqu'au Vème siècle) le sport s'est développé, notamment grâce aux Romains et aux Grecs. Il y avait des courses de chars, des batailles navales, des combats de gladiateurs, des marathons, de la boxe le pugilat et de la lutte, le pancrace ainsi que les différentes disciplines de l'athlétisme (mot latin: athleta) moderne, le lancer de disque, le lancer de javelot, le saut en longueur ... ex: Astérix aux Jeux Olympiques

      Le sport était alors une habitude, les jeunes hommes grecs se rendent au gymnasium qui veut dire "lieu ou l'on s'entraine nu". Les Romains, eux, se rendent au palestre, lieu principalement découvert pour la lutte. Là-bas Grecs et Romains se rendent régulièrement afin d'entretenir leurs corps à la suite de leur service militaire éphébie. Ils alternent entre activités gymniques et l'athlétisme en passant par les sports de combats. Des compétitions étaient organisées régulièrement au moment de la fête du dieu du gymnase : souvent Hermès ou Mercure (messager des dieux) et Arès ou Mars (dieu de la guerre).

→A Rome, les empereurs romains organisaient des Jeux pour distraire le peuple. Les combats de gladiateurs sont un spectacle mettant en scène des esclaves, personnes non citoyennes, étrangères à la cité ou anciens citoyens non libres. La naumachie, reproduction de batailles navales, faisait également partie des spectacles les plus prisés des citoyens de Rome. Le Colisée était alors rempli d'eau, les tribunes du bas étaient noyées et des navires de guerre étaient amenés.

→Ce sont d'ailleurs les Grecs qui ont inventé le marathon, le pentathlon et ses dérivés de même que les Jeux Olympiques.

    • Selon le fait historique relatant l'histoire de Philippidès, le marathon aurait été créé suite à la longue course de ce messager qui s'est finalisée par sa mort. Philippidès a couru de Marathon à Athènes afin d'annoncer la victoire des Grecs contre les Perses. La distance entre ces deux villes est d'envrion 40km. Actuellement un marathon est une course de 42km.

    • Le pentathlon du grec penta (cinq) et athlon (compétition), est un concours composé de cinq épreuves : disque, javelot, saut en longueur, lutte et course. De nos jours le pentathlon moderne regroupe les cinq disciplines suivantes; l'escrime, le tir au pistolet, la natation, l'équitation et le cross-country. Cependant il existe des variantes de cette épreuve; le pentathlon militaire, des neiges ou celui avec uniquement des épreuves d'athlétisme. Il existe également le biathlon (2), le triathlon (3), le heptathlon (7), l'octathlon (8) et le decathlon (10).

   • Les Jeux Olympiques existent depuis plusieurs siècles. Ils furent conçus dans l'Antiquité. Ils avaient alors lieu à Olympie en Grèce. Leur fonction première était d'honorer et de célébrer Zeus (dieu des dieux). Les cités grecques étaient en perpétuels conflits, mais les Jeux Olympiques étaient l'occasion d'une trêve régulière : tous les quatre ans. Ne pouvaient participer que les citoyens grecs. Seuls les Hommes libres sont citoyens de leur cité. Les vainqueurs étaient adorés et immortalisés par les auteurs qui les couvraient d'éloges. Ils ont perduré durant douze siècles de -776 à 394. Selon la légende ils auraient été créés par Héraclès en l'honneur de Zeus. Depuis 1896 les Jeux Olympiques ont à nouveau lieu. Et depuis 1924 il existe des Jeux Olympiques d'Hiver. Les J.O. modernes ont lieu tous les deux ans et alternent les éditions des Jeux d'été et de ceux d'hiver. Deux mêmes éditions sont séparées par quatre années. De plus depuis 1900 des femmes participent à ces Jeux.

Jeux-olympiques-antiques-JO-Paris-2024-1030x684.jpg

 

          ♦ L'Antiquité disparait ensuite pour laisser place au Moyen Âge (Vème siècle jusqu'au XVème siècle). Ce tournant ne marque pas la fin du sport mais un changement dans la manière de pratiquer cette activité. Les disciplines pédestres s'effacent alors au profit d'une accentuation des courses hippiques. Les courses de chars s'effacent, et les tournois et les joutes surgissent.

• Les tournois se déroulent entre le IXème siècle (en Occident) et le XVIème siècle. Leur apogée se situe au XIIème siècle. Un tournoi est une compétition composée de plusieurs épreuves; combats à arme individuelle, prises de tours et d'adresse à cheval, quintaine (ou joute du sarrasin: percuter à cheval avec une lance tendue une cible), behort (des mêlées à cheval avec le cavalier armé d'une batte) et la célèbre joute médiévale. Tout d'abord les participants sont des jeunes chevaliers qui viennent de finir leus études, puis au XVème siècle les bourgeois prennent part à ces tournois chevaleresques. Il pouvait y avoir jusquà 10 000 participants. Ces tournois avaient lieu tout au long de l'année et principalement durant la période estivale. Néanmoins ils ne se produisaient pas avant les carêmes : Noël, Pâques, la Toussaint et l'Ascension.

• Les nobles de l'époque s'adonnaient également à la chasse, pratiquaient le tir à l'arc (cf Robin des Bois), ils apprennaient également à se battre à l'épée ce qui exigeait une pratique quotidienne des armes, à terre ou à cheval.

• Le peuple, lui, jouait à des jeux en équipe tels que la soule ; un sport qui nécessite un ballon. Les Français du nord des classes basses y jouaient du Vème au XIIème siècle. Il est inspiré du jeu romain harpastum. De nos jours on le rapproche du handball, du football et du rugby. Les opposants étaient d'une part les hommes mariés, d'autre part les hommes célibataires. Il n'y avait alors pas beaucoup de règles, le seul but était que la balle atterrisse dans un endroit sélectionné et pour ce faire mains, pieds.. tout était autorisé. Actuellement ce sport est pratiqué en Picardie avec ou sans crosse.

• Il y avait également le jeu de paume, il fut créé au XIIIème siècle. Il était très populaire, les hommes, les enfants et même les femmes y jouaient. Il est le précurseur du tennis. Pour les nobles il se jouait à 1 contre 1 ou en double. Pour les personnes du tiers état, il y avait jusqu'à six joueurs par équipe. Le but était de renvoyer une balle éteuf au dessus d'un filet. Comme l'indique son nom, pour renvoyer la balle, les joueurs utilisaient leurs mains. De ce fait, à partir du XIIIème siècle, ils portaient un gant en cuir pour la protéger. Au XIVème siècle, le jeu de paume se pratique dans un endroit fermé, dans des salles de jeu de paume ou de tripot. Le système de point présente également des similitudes avec celui du tennis actuel (15, 30, 40 pieds puis jeu). Le jeu ne s'est joué avec une raquette ou battoir qu'à partir du XVIème siècle. 

 

Scene-Tournoi.jpg

 ♦ Le siècle des Lumières 

 

     Alors que la popularité du jeu de paume décline, les courses hippiques reviennent et obtiennent alors l'appellation de sport roi du XVIIIème au XIXème siècle.

 

♦Le XIXème siècle marque un tournant dans l'histoire du sport en Europe

 

     Alors que les courses hippiques sont de moins en moins prisées, le football vient les remplacer et les destituer (à jamais?) de leur titre de sport numéro un en France et dans le monde.

 

• Le football est un sport inspiré de jeux (et non de sport) grecs comme l'aporrhaxis et le phéninde, de jeux romains; pila trigonalis, harpastum (qui tient son origine de la civilisation étrusque)... Ces jeux antiques collectifs se sont transformés en sport au Moyen Age alors qu'il prenait le nom de soule.  Les étudiants (universitaires et écoliers) y jouent aussi bien en Angleterre qu'en France. Le sport est alors assez violent et, depuis le XVIème siècle, se joue avec un ballon en cuir gonflé. Ce sont les Britanniques qui codifieront ce sport en s'inspirant du cricket et du baseball.                                               

 

→ La mondialisation a permis de faire du sport un centre d’intérêt planétaire. Nombreux sont les habitants des différents continents à regarder les matchs de la NBA (National basketball association) par exemple. Par ailleurs, le football s’est tellement répandu dans le monde qu’un organisme international est apparu ; la FIFA (Fédération internationale de football association).

 

 

 

                De nos jours le sport est accessible à tous et adapté pour tous. Il y a des sports qui nécessitent une concentration ; ping-pong, d’autres qui exigent de l’endurance ; course, aviron, certains qui travaillent le cardio ; boxe, d’autres qui permettent d’avoir le corps que l’on veut ; fitness, musculation, certains qui aident à se vider la tête et ainsi à réduire le stress ; yoga… et j’en passe.

 

Le sport est une discipline scolaire obligatoire jusqu’au lycée. La pratique physique apporte beaucoup aux personnes s’y prêtant ; concentration optimale pour les devoirs, réduction du stress (bienfait non négligeable en vue du stress provoqué par notre société actuelle), le sport nous aide aussi à nous aimer, il nous donne plus de confiance en nous, nous rend plus autonome, augmente notre endurance, et nous prévient de maladies notamment cardiaques ainsi que de surpoids.

 

Le sport a pris plus d’ampleur ainsi plus nombreux sont les sportifs et les évènements sportifs. Outre les J.O., des matchs, tournois, compétitions, rencontres sont organisés régulièrement. L’appellation change selon le sport. Le sport s’effectue maintenant de manière individuelle ou collective à la fréquence que l’on veut. Les salles de sport sont nombreuses et ouvertes de telle sorte que toutes les générations peuvent s’y rendre sans problème selon leur emploi du temps. Elles sont accessibles dès 16 ans. En revanche pour les plus jeunes (et les autres) il y a de nombreux clubs sportifs dans chaque ville de France et des pays voisins. De plus les sports s’adaptent de plus en plus afin de toucher un plus large public ; l’handisport permet aux personnes atteintes de différents handicaps de pratiquer du sport ; aviron, tir à l’arc par exemple. Des clubs n’hésitent pas à aller visiter des seniors en maison de retraite pour leur partager leur passion et les occuper ; le badminton par exemple.

 

On parle même de sport mécanique et de sports cérébraux ; ces derniers sont les sports mécaniques qui, à partir d’un certain niveau, nécessitent des qualités telles que l’endurance et la concentration.

 

                On peut donc dire que le sport a connu une évolution au fil des siècles mais qu’à partir du 19ème siècle il s’est réellement démocratisé et a attiré un plus large public. Aujourd’hui le sport occupe une place essentielle dans nos vies ; lycées, salles de sport dans les rues, joggeurs, nombreux clubs sportifs et puis beaucoup de fans ! La coupe du monde attire toujours énormément de spectateurs, d’ailleurs les télés se vendent plus à cette période. Et la place importante que le sport occupe est incontestablement positive, que ce soit pour notre santé physique de même que pour notre santé mentale. (Cependant certaines personnes en sont dépendantes et cela peut être dangereux).

 

 
Evangéline Bertin
 
Page publiée le 17/01/2020 | Mise à jour le 25/10/2020 | Vue 169 fois