Le petit jean jau

Visitez le site Jean Jaurès Dernière mise à jour: 10.12.2019

Pardon à mon père

Le 18/11/2019

                           Qui es-tu ? Pourquoi se poser cette question si tu n’existes pas ?

 

Une petite fille naïve, accompagnée d’un léger côté candide, remerciait la nature pour ce qu’elle lui avait offert physiquement et moralement. Souriante et remplie d’amour, elle ignorait la vérité. Oui, la vérité que tu as voulu cacher dans son cœur mais tu as échoué. Tu pleures ? Tu regrettes ? Tu t’en fous ? La mort prendra sa conscience avant qu’elle sache ta réponse.

Elle aurait pu être ton espoir, ta destinée mais tu as décidé de la délaisser. Elle souffre car elle a compris qu’elle ne dirait jamais le mot sacré qui te définit et cette appellation est même devenue son ennemie. Après souffrance, désolation, sa peine torturée nuit et jour t’a rendu faible et vulnérable. Pour beaucoup de personnes, le passé est un confident qu’elles ont tendance à dévoiler comme un meilleur ami auquel il est impossible de se détacher mais, toi, tu as été l’élément déclencheur d’un passé ennemi hors du commun.

Certaines erreurs sont digérables, pardonnables et peuvent être acceptées alors que d’autres peuvent anéantir une vie par un simple « oui » ou « non ». De tout son âme, la haine te rejette mais au fond d’elle, une pointe d’amour restera toujours enfouie dans son cœur.

Souvenir bien caché

tadjikistan.jpg

Page publiée le 18/11/2019 | Mise à jour le 10/12/2019 | Vue 75 fois