Le petit jean jau

Visitez le site Jean Jaurès Dernière mise à jour: 25.10.2020

Lectures du mois de Janvier 2015

Le 25/10/2020

Reading challenge 2015.jpg

A

Enclave tome 1, Ann Aguirre :

L’histoire : La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable. Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter. Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d’une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents. Pourtant, les Anciens ignorent ses avertissements. Pire, pour la faire taire, ils s’en prennent à l’un de ses amis. Trèfle n’y tient plus. Elle prend sa défense. Mais en se dénonçant pour un crime que personne n’a commis, elle est bannie avec Del. Cet exil vaut une condamnation à mort. Malgré cela, Del va lui apprendre que les mensonges des Anciens vont encore plus loin que ce qu’elle croyait, et que l’espoir brille peut-être au bout du tunnel…

Avis : On peut tout d’abord être moyennement séduit par la simplicité du style. Mais encore une fois, le récit étant raconté à la première personne, on est obligé de déduire que le style en question correspond à la mentalité du personnage, âgé de quinze ans seulement, qui a toujours vécu dans une société extrêmement réduite et limitée ainsi que dans une grande simplicité. Les règles y sont strictes et on sent l’héroïne évoluer mentalement depuis la soumission inconditionnelle aux règles vers le sentiment de profonde injustice et la rébellion. L’histoire est très originale même si elle semble étrange et on apprécie tout particulièrement de se trouver face à une héroïne forte et courageuse, qui sait se battre et qui aime ça, loin des amoureuses désespérantes de niaiserie et animée par l’existence près d’elles de l’être qui leur est le plus cher. Ici, ce qui anime la protagoniste est l’instinct de préservation, de protection des autres et le besoin de justice. L’histoire en devient très vite encourageante, motivante et prenante. On a tôt hâte de lire la suite.

 

Enclave tome 2, Ann Aguirre :

L’histoire : La vie de Trèfle a bien changé. Dans l’enclave, elle était une chasseuse, forte et combattive, indispensable à la survie de la communauté. Pourtant, à Salvation où elle s’est réfugiée avec Del, son partenaire de chasse, elle n’est plus qu’un fardeau. Elle ne sait ni coudre, ni cuisiner. Elle n’aime pas aller à l’école. Et pour ne rien arranger, Del prend ses distances. Mais aux alentours de la petite ville tranquille, le danger rôde toujours. Les Monstres ne sont pas loin. Et ils sont de plus en plus intelligents. Ils observent. Ils attendent. Ils ont un plan. Le combat approche. Bientôt, Trèfle va retrouver une raison de vivre.

Avis : La suite du tome 1 n’est pas assez longue à mon goût (lue en à peine une journée) mais par chance, elle est riche et condensée. La poursuite des « aventures » de Trèfle suit un cours logique et bien ficelé et même si quelques détails techniques peuvent manquer concernant la vie des personnages dans certaines conditions, on apprécie la présence d’autres explications précises qui rendent le tout cohérent, crédible et prenant. On regrette un peu que certaines difficultés soient si vite contournées mais en même temps, d’autres obstacles se dressent sur le chemin des héros pour bien montrer que tout n’est pas acquis pour eux dans ce monde nouveau qu’ils sont encore en train de découvrir. On regrette aussi les réactions ou comportements de quelques personnages, qui peuvent sembler excessifs et parfois injustes mais trouvent leur explication par la suite. Quant au point de vue interne de Trèfle, il est très pratique pour montrer à quel point ce qui nous semble normal est tout nouveau pour elle. Son appréhension de l’inconnu, des choses toutes simples qui nous paraissent évidentes, nous permet de voir à quel point on peut méconnaître le monde qui nous entoure alors que tout nous est tellement naturel. D’ailleurs, cette vision qu’a Trèfle de l’inconnu provoque bien souvent des sourires voire des fous rires.

 

- Enclave tome 3, Ann Aguirre :

L’histoire : Salvation est assiégée par les Monstres. La situation semble sans espoir. Les Monstres se sont organisés. Ils organisent des patrouilles, tendent des embuscades, attaquent les campements des hommes qui ont oublié comment se battre. Trèfle, parvenue à leur échapper avec Del, Bandit et Tegan, est leur seul espoir. Elle n’a qu’une certitude : elle est née pour se battre. Et si elle doit mourir, ce sera au côté de Del, et les armes à la main.

Avis : Ce troisième tome continue et conclut la saga avec brio. Dommage qu’il n’y en ait pas plus ! C’est sans doute la saga jeunesse qui m’a le plus convaincue, avant toutes celles qui sont adaptées au cinéma ces temps-ci sans forcément beaucoup de talent. D’ailleurs, cette trilogie mériterait de passer au grand écran, sans réserve. Bien sûr, la bonté presque sans failles des personnages principaux est un peu risible par moments mais heureusement, l’auteur a eu la bonne idée d’introduire par moment des épreuves qu’ils doivent surmonter, ensemble ou séparément, pour leur donner plus de caractère. Les descriptions des combats sont toujours aussi violentes et sanglantes mais elles traduisent bien la vision qu’a l’auteur de cette histoire d’anticipation, post-apocalyptique mais pleine d’espoir.

 

B

- Da Vinci Code, Dan Brown :

L’histoire : Robert Langdon, un éminent spécialiste de symbologie de Harvard, est convoqué d’urgence au Louvre. On a découvert un message codé sur le cadavre du conservateur en chef, retrouvé assassiné au milieu de la Grande Galerie. Pour examiner la série de pictogrammes, il est épaulé par Sophie Neveu, une brillante cryptographe membre de la police. À leur grande surprise, les premiers indices les conduisent à l'œuvre de Léonard de Vinci. En déchiffrant le code, Langdon va mettre au jour l'un des plus grands mystères de notre temps... et devenir un homme traqué.

Avis : Un démarrage un peu lent, long et difficile. Au tiers du roman, les personnages sont toujours dans la Grande Galerie du Louvre alors que tant de choses doivent encore se passer par la suite. Heureusement, la structure de l’enquête et du livre en général rend l’ensemble très intéressant, très prenant et vraiment crédible. Au point qu’on pourrait être convaincu que tout est vrai si certaines mises en garde n’avaient pas été faites à ce sujet à l’encontre des lecteurs après la publication. Les différents points de vue sont très intéressants et les styles adaptés à chaque personnage qui offre sa vision de l’histoire, ce qui renforce encore la cohérence du style. Les explications historiques et techniques qui sont données sont également passionnantes et transforment l’intrigue en véritable enseignement. Dommage que les explications sur les codes soient parfois si complexes, au point de perdre un peu le lecteur qui n’y connaît rien.

Page publiée le 25/10/2020 | Mise à jour le 25/10/2020 | Vue 1242 fois