Le petit jean jau

Visitez le site Jean Jaurès Dernière mise à jour: 31.05.2020

Propagation irréversible, destin sensible

Le 20/03/2020

                            Propagation irréversible, destin sensible

 

Toi, la chose microscopique,

Qui accueille au creux de ton noyau

Des milliers de vie, des milliers d’humains

Sous notre abri, sous l’égide du peu qui nous reste

On te regarde, les bras ballants, sans s’opposer face au despotisme qui te garde en sécurité

Toi, qui tue par milliers des âmes innocentes

Tu voles les mœurs, tu puises dans les sources fructueuses

Tu détruis des milliers de consciences ; tu nuis à notre futur indéterminé

La vie, c’est l’air qu’on respire avant de mourir.

Mourir, c’est un contre-choix imposé.

Nous sommes la vie, la vie est nous.

Toi, tu es la mort. Et la mort t’a accepté dans son cercle.

Respiration faible. Derniers crachats de sang. Température 40°.

Silence

 

 

Secret bien caché

POLURIA

 

Page publiée le 20/03/2020 | Mise à jour le 31/05/2020 | Vue 74 fois