Le petit jean jau

Visitez le site Jean Jaurès Dernière mise à jour: 21.10.2020

UN MONDE EN FAILLITE ?

Le 23/03/2020

UN MONDE EN FAILLITE ?

 

 

     Dans cet article un peu spécial j’aimerai parler brièvement de la crise économique et financière que nous traversons tous afin de poser notre problématique. Notre monde est-il en faillite ? Je ne suis pas un expert, loin de là mais j’estime avoir des choses à dire sur ce qu’il se passe en ce moment. De ce fait, si tu désires en savoir plus sur l’économie en général je t’invite grandement à lire cet article. J’essaierai évidemment d’accompagner mes propos de sources et d’explications en étant le plus clair possible afin que tu ne sois pas trop perdu(e).

 

 

     Dans un premier temps, j’aimerai faire le point sur le modèle économique en général afin que personne ne soit perdu. D’ailleurs c’est la première chose à savoir ; l’économie est un modèle. Le modèle d’hier n’était pas le même que celui d’aujourd’hui et celui d’aujourd’hui risque de changer demain. Mais pas de panique, on appelle ça un cycle économique et comme son nom l’indique c’est cyclique, ce qui signifie que c’est un phénomène tout à fait normal dans l’économie en général.

Alors qu’est-ce que l’économie concrètement ? L’économie se constitue de deux grands éléments : l’offre & la demande. L’offre émane des entreprises, elle augmente en fonction des prix sur le marché… Autrement dit, si une entreprise quelconque souhaite vendre un produit, elle va pouvoir observer directement si celui-ci est profitable ou non à l’entreprise et fera donc évoluer sa production selon la concurrence sur le marché concerné. La demande est l’exact inverse, elle vient des consommateurs, prenons un cas concret : si une tablette coûte 1000€ et qu’à l’opposé une autre coûte seulement 200€, alors il est clair que la demande sera largement plus forte pour le produit valant 200€.

Pour être le plus clair possible, la demande diminue lorsque le prix augmente. Logique n’est-ce pas ? Lorsque l’offre est égale à la demande, on appelle ça un équilibre, avec on s’en doute un prix d’équilibre. En revenant à l’actualité, ce qui se produit, c’est que l’économie fait face à un choc d’offres… L’offre est actuellement moins importante que la demande car la production est moins forte qu’avant ! Tu l’auras peut être remarqué, les entreprises ne peuvent plus produire autant qu’avant, si ce n’est qu’elles ne produisent plus du tout.

 

 

Coronavirus. imagelibrededroit.pixabay.jpg

 

 

 

Il faut le rappeler, la Chine c’est tout de même 16% du PIB mondial et 30% de la production industrielle de la planète (d’après lesechos.fr). Alors imagine un instant comment l’économie mondiale peut fonctionner sans son siège de production… On parle ici du cas de la Chine mais pense à tous ces pays confinés !

Le journal le Figaro a publié un article le 21 Mars dans lequel il comptait à près d’un milliard le nombre d’individus confinés et les chiffres ne risquent pas de descendre avant quelques semaines. Alors que se passe-t-il lorsque la santé économique est à son plus bas ? Tu l’auras surement entendu aux informations, la B.C.E (Banque Centrale Européenne) a décidé depuis peu de sortir le « CASH ». Sans rire… la B.C.E a décidé mardi 18 Mars de débloquer 750.000.000.000€ (750Md€).

Mais pourquoi, peut-on se demander ? Et bien on l’a vu précédemment, une économie ne peut fonctionner qu’avec son schéma de l’offre et de la demande. Seulement actuellement, la grande majorité des entreprises est à l’arrêt. Cela signifie qu’il n’y a une nette baisse d’offre et surtout aucune entrée d’argent… Et dans une entreprise, il y a des salariés. Si ces salariés eux même ont des crédits à payer comme le remboursement de leur maison ou encore de leur voiture, ils ne peuvent plus rembourser toutes ces dettes puisqu’ils n’ont plus d’entrées d’argent ?

En conséquence, les banques ne sont pas satisfaites car dans l’histoire elles sont aussi perdantes. Les emprunteurs ne peuvent plus les rembourser et les banques sont pleines de dettes. En rachetant ainsi massivement de la dette des États et d'entreprises de la zone euro sur les marchés, la BCE espère soulager les banques et les inciter à maintenir voire relancer leurs prêts aux ménages et entreprises, et ainsi à soutenir la production et l'emploi. En gros, la B.C.E a pour objectif de racheter une grande partie des actifs afin de relancer l’économie. Ce n’est pas plus simple que ça.

 

 

     Finalement, on peut rapidement en conclure que nous traversons une période difficile économiquement et financièrement mais le temps en fera son affaire. Le grand problème est bien entendu l’offre et la demande mais c’en est qu’une partie…

La bourse joue son rôle dans l’économie. Habituellement, les investisseurs achètent de nombreuses actions et se diversifient en « misant »sur l’avenir d’une société, malheureusement les investisseurs restent humains et ont aussi peur de ce qu’il se passe. En conséquence, ils vendent les actions qu’ils possèdent avant d’être sûr de tout perdre… On connait tous le CAC40 qui est l’indice représentatif de l’économie nationale en France. Il est donc un indice de référence quant à l’état de l’économie française. D’après Boursorama, cet indice a perdu depuis le début de l’année à peu près 30%. D’après Les Echos, le bilan 2019 du CAC40 s’était rendu très positif en sachant qu’il avait atteint sa meilleure performance de la décennie avec un record de 26,37%.

Après tout ce ne sont que des chiffres mais ces chiffres font peur à bon nombre d’entre nous en période de crise surtout lorsqu’on ne sait pas ce qu’ils signifient. Alors le mieux c’est d’arrêter de se traumatiser en regardant les informations. Ce sont nos actions qui relanceront l’économie et non « TF1 » ou « BFM TV BUSINESS ». L’économie peut vivre des périodes difficiles mais elle se relèvera tout le temps. Certes cette crise que nous vivons tous est sans doute la pire économiquement et financièrement parlant depuis des décennies et des décennies, cependant elle nous donnera encore des leçons morales, économiques, financières et même des leçons d’humanité qui nous permettront de commencer un nouveau cycle. Voici un petit aperçu de la période économique que nous traversons !

 

 

Les crises sont généralement profitables à tous les ambitieux désirant développer leur activité. Tout le monde est concerné en temps de crise. En effet, dans chaque transition économique se cache une multitude d’opportunités, à nous de les dénicher… Les entreprises fabricant des masques sont d’ailleurs les premières à profiter de cette grande opportunité !

 

 

 

 

 

J. LORIN 23/03/2020

Pièces jointes :

Page publiée le 23/03/2020 | Mise à jour le 21/10/2020 | Vue 172 fois